Rechercher un terme


Affichage des termes 1 à 25 sur un total de 95

Aire d'alimentation de captage (AAC)

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Surface sur laquelle les eaux qui s'infiltrent alimentent le captage.

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement et Ministère chargé de l'agriculture

Bilan hydrologique

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Bilan d'évolution des ressources en eau (les débits des cours d'eau, le niveau de nappes, les pluies efficaces) d'un territoire (par exemple un bassin versant) basé sur des informations météorologiques, piézométriques ou encore hydrologiques.

Source
d'après AFB

Centrale hydroélectrique

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Installation qui utilise la force de l'eau pour produire de l'énergie.

Source
d'après OIEau
Sens technique

Installation hydroélectrique transformant l'énergie hydraulique en énergie électrique, dont la puissance varie généralement de quelques kW à 4500 kW.

Source
d'après IFREMER

Envasement

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Dépôt de fins sédiments, constitués de particules de roches et de limon ou d'argile. L'envasement est une forme de sédimentation avec de la vase. Les cours d'eau transportent quelques millions de mètres cubes de sédiments chaque année. Leur dépôt provoque l'envasement de ces cours d'eau, des canaux, et des

Source
d'après AFB et INRA

Hydraulique fluviale

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Branche de l'hydraulique ayant pour objet l'étude de l'écoulement des crues et la protection contre les inondations. Elle intervient dans l'étude des canaux de navigation, le calibrage des rivières pour la protection des berges, le maintien d'un chenal navigable ainsi que l'aménagement et la construction d'ouvrages hydraulique, comme les digues, les seuils.

Source
d'après Encyclopaedia universalis

Hydraulique maritime

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Branche de l'hydraulique relative au milieu marin et côtier, qui s'intéresse aux houles, aux courants, à la dispersion et la qualité des eaux, la sédimentologie, la navigabilité et la tenue des navires à poste, ou encore l'interaction houles - structures.

Source
d'après EGIS

Hydraulique souterraine

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Branche de l'hydraulique qui étudie l'écoulement gravitaire naturel (d'une nappe) ou provoqué (par drainage ou pompage, par exemple) de l'eau souterraine libre dans les milieux perméables, sous l'effet d'un gradient de charge ou de

Source
d'après OIEau

Pluie artificielle

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Précipitations provoquées par perturbation des équilibres microphysiques en action dans les nuages. Une pluie artificielle peut être provoquée par ensemencement de nuages, notamment par introduction de noyaux glaçogènes d'iodure d'argent en son sein.

Source
d'après ANELFA

Pluie de projet

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Évènement pluvieux artificiel, représentatif de la pluviométrique locale et auquel il est possible d'associer une période de retour.

Source
d'après ENSEEIHT

Régime d'écoulement

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Mode de mouvement des particules fluides entre elles lors d'un écoulement.

Source
d'après Ecole nationale supérieure d'hydrologie

Indice d'humidité des sols (SWI)

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

 

Evaluation de l'état de la réserve en eau d'un sol, par rapport à sa réserve optimale (réserve utile). Lorsque l'indice d'humidité des sols (SWI) est voisin de 1, le sol est humide (supérieur à 1, le SWI indique que le sol tend vers la saturation). Inversement, lorsqu'il tend vers 0, le sol est en état de stress hydrique (inférieur à 0, il indique que le sol est très sec).

Source
d'après AFB

Profil hydrologique

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Méthodologie, basée sur l'étude des débits des cours d'eau, permettant d'évaluer, pour tout tronçon, les apports d'eau qui lui sont propres.

Source
d'après Michel Deshaies (géographe)

Perméabilité

Mis à jour le 25/02/2019
Définition
Sens commun

Propriété d'un milieu solide poreux de se laisser traverser par l'eau.

Source
d'après Dictionnaire français d'hydrologie de surface
Sens technique

Propriété d'un corps, d'un milieu solide - notamment un sol, une roche - à se laisser pénétrer et traverser par un fluide, notamment l'eau, sous l'effet d'un gradient de potentiel. Paramètre exprimant quantitativement cette propriété, relativement aux caractéristiques du fluide, notamment l'eau : flux pouvant passer à travers une section unitaire du milieu considéré, sous l'effet d'une unité de gradient de charge hydraulique, dans des conditions déterminées de pression et de température (grandeur homogène à une vitesse, notée K).

Source
D'après CNFSH et Jean Margat (hydrogéologue)

Station hydrométrique

Mis à jour le 08/03/2019
Définition
Sens technique

Station de mesure où sont effectués des relevés sur un ou plusieurs des éléments suivants relatifs aux cours d'eau, plans d'eau et réservoirs : hauteur d'eau, débit, transport et dépôt de matériaux, température et autres propriétés physiques de l'eau, caractéristiques de la couverture de glace et propriétés chimiques de l'eau.

Source
d'après BRGM

Dynamique fluviale

Mis à jour le 26/07/2018
Définition
Sens technique
Partie de la potamologie (branche de l'hydrologie qui traite des cours d'eau et de leur régime) qui traite de l'écoulement dans les cours d'eau et de l'action, sur les matériaux du lit, des forces qu'il met en jeu.
Source
d'après Agence de l'eau Rhin-Meuse

Ecrêtement de crue

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Action visant à diminuer le débit maximum de la rivière pendant une crue. Certains barrages sont spécifiquement conçus à cet effet.

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs
Sens technique

Action consistant à limiter le débit de pointe d'une crue, soit par stockage dans un ouvrage spécifique, soit par extension des zones d'expansion des crues.

Source
d'après Agence de l'eau Rhin-Meuse

Période de retour d'une crue

Mis à jour le 26/07/2018
Définition
Sens technique
Moyenne à long terme du temps ou du nombre d'années séparant une crue de grandeur donnée d'une seconde d'une grandeur égale ou supérieure. Par exemple une crue dont la période de retour est de 10 ans a chaque année 1 chance sur 10 de se produire (on parle de crue décennale). On parle alors de crue de référence 0,1.
Source
d'après Agence de l'eau Rhin-Meuse

Service de prévision des crues (SPC)

Mis à jour le 15/03/2019
Définition
Sens technique

Service chargé de prévoir les situations dangereuses provoquées par de fortes inondations, en partenariat avec Météo-France. Le Service de prévision des crues (SPC) avertit le Préfet en cas d'alerte et élabore l'information à diffuser à l'attention des maires. Le Service de protection civile de la préfecture est à son tour chargé d'alerter les maires par un moyen adapté et de…

Source
d'après Agence de l'eau Rhin-Meuse

Zone à vocation d'expansion de crues

Mis à jour le 11/03/2019
Définition
Sens technique

Zone inondable naturelle ou agricole (non actuellement urbanisée), pouvant être élargie aux crues d'occurrence supérieure à la crue centennale, dans le cadre d'une approche hydrogéomorphologique. Lorsque les enjeux locaux le nécessitent (niveau d'aléa, importance des zones considérées, etc.), des zones inondables qui, à la date d'approbation du Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE), sont classées « à urbaniser » mais ne sont pas encore très urbanisées, peuvent être considérées, pour leur partie non encore urbanisée, comme étant des zones à vocation d'expansion de crue.

Source
d'après Agence de l'eau Rhin-Meuse

Région hydrographique

Mis à jour le 26/07/2018
Définition
Sens technique

Partie d'un bassin hydrographique, et 1er ordre de la partition du découpage hydrographique français. Ce découpage regroupe en effet l'ensemble des quatre partitions hiérarchisées du territoire réalisées selon des aires hydrographiques croissantes : Région hydrographique (1er ordre), Secteur hydrographique (2ème ordre), Sous-secteur hydrographique (3ème ordre), Zone hydrographique (4ème ordre). Un secteur est découpé suivant un maximum de 10 sous-secteurs, et un sous-secteur est découpé suivant un maximum de 10 zones hydrographiques.

Source
d'après AFB et OIEau

Annonce des crues

Mis à jour le 11/03/2019
Définition
Sens technique

Avertissement diffusé à l'avance par un service spécial de l'État (service de prévision des crues : SPC). En cas d'alerte pluviométrique ou hydrologique (déclenchement sur dépassement de seuils), le service de prévision des crues propose au Préfet la mise en alerte des maires des

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement et AFB