Rechercher un terme


Affichage des termes 1 à 25 sur un total de 104

Annonce de crue

Mis à jour le 08/04/2020
Définition
Sens commun

Avertissement diffusé à l'avance par les services de prévision des crues départementaux. En cas d'alerte pluviométrique ou hydrologique, une annonce de crue est en effet adressée au Préfet, qui met alors en alerte les maires des bassins versants concernés.

Source
d'après OFB
Sens technique

Avertissement diffusé à l'avance par un service spécial de l'État (service de prévision des crues : SPC). En cas d'alerte pluviométrique ou hydrologique (déclenchement sur dépassement de seuils), le service de prévision des crues propose au Préfet la mise en alerte des maires des bassins versants concernés. Au fur et à mesure d'une crue à débordement grave, le service d'annonce des crues diffuse, à l'intention des préfets et des maires, des bulletins de situation hydrologique et d'information sur l'évolution des hauteurs d'eau. En 1994, 54 services d'annonce des crues surveillent en France 16.000 km de cours d'eau à l'aide de réseaux de…

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement et OFB

Bassin de retenue

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Bassin d'orage permettant le stockage temporaire des eaux de ruissellement afin de protéger les habitations et infrastructures lors d'épisodes de fortes pluies.

Source
d'après SIARE

Centrale nucléaire (CNPE)

Mis à jour le 10/10/2019
Définition
Sens commun

Usine de production électrique produisant l'électricité grâce à la chaleur dégagée par le combustible nucléaire. Cette chaleur chauffe de l'eau et produit de la vapeur qui entraine des turbines et par suite des alternateurs. Une centrale émet en fonctionnement normal des rejets radioactifs liquides et gazeux, que l'on peut retrouver dans les milieux aquatiques, après traitement des eaux destinées au refroidissement des installations (déminéralisation, chloration). Par ailleurs, l'eau utilisée dans les circuits de refroidissement est échauffée lorsqu'elle est rejetée dans le

Source
d'après AFB et SFEN

Désertification

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Diminution ou disparition des terres due à l'érosion des sols par le vent ou par l'eau.

Source
d'après Ademe

Dommage

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Préjudice porté à quelqu'un ou dégât matériel causé à quelque chose.

Source
d'après Larousse

Erosion du sol

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Amincissement de la couche arable d'un champ sous l'effet des forces érosives naturelles de l'eau et du vent, ou sous l'effet des activités agricoles, comme le travail du sol. L'érosion du sol abaisse la productivité de la terre et contribue à la pollution des cours d'eau, des terres humides et des lacs adjacents.

Source
d'après Ministère chargé de l'Agriculture de l'Ontario

Prévention de risque

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Ensemble des dispositions à mettre en oeuvre pour préserver, selon le cadre dans lequel elles sont appliquées, la santé, la sécurité des salariés, pour éviter les problèmes économiques ou environnementaux, etc. Ces dispositions visent à supprimer ou réduire la probabilité de survenue du ou des phénomènes dangereux à l'origine du risque.

Source
d'après INRS et OIEau

Propagation de crue

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Propagation d'une montée des niveaux d'eau de l'amont à l'aval d'un cours d'eau.

Source
d'après Irstea

Risque industriel

Mis à jour le 16/03/2021
Définition
Sens commun

Risque caractérisé par un accident se produisant sur un site industriel et pouvant entraîner des conséquences graves pour le personnel, les populations, les biens, l’environnement ou le milieu naturel.

Source
d'après INRS
Sens technique

Risque technologique relatif à une installation industrielle. Les risques industriels sont soit chroniques (résultant des différentes formes de pollutions susceptibles d'avoir un impact sur la santé des populations et sur l'environnement, telles que les émissions de métaux toxiques, de composés organiques volatils ou de substances cancérigènes), soit accidentels (imputables à la présence de produits ou procédés dangereux, susceptibles de provoquer un accident entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les riverains, les biens et l'environnement)..

Source
d'après DREAL Grand Est

Risque naturel

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Menace qu'un événement intempestif dangereux dû à un phénomène naturel, appelé aléa, ait des effets dommageables, imprévus ou mal prévenus, sur les aménagements, les ouvrages et les personnes, les enjeux, plus ou moins graves, voire catastrophiques, selon leur vulnérabilité. Un risque naturel est donc la confrontation entre un aléa d'origine naturelle et des enjeux humains, économiques ou environnementaux.

Source
d'après DREAL Pays-de-la-Loire

Rupture de digue

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Destruction partielle ou totale d'une digue. Les causes de rupture peuvent être techniques (dues à des vices de conception, de construction ou de matériaux, au vieillissement de l'ouvrage), naturelles (suite à des séismes, des crues exceptionnelles, une tempête, une submersion marine, des glissements de terrain, une fragilisation par les terriers d'animaux) ou humaines (par insuffisance des études préalables et du contrôle d'exécution, par erreur d'utilisation, de surveillance et d'entretien, par malveillance).

Source
d'après DDTM Côtes-d'Armor

Sécheresse

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Etat du sol ou d'un environnement résultant d'un manque de pluie. Elle survient généralement lorsque la quantité de pluie est nettement inférieure aux normales saisonnières, et cela sur une assez longue période.

Source
d'après OIEau

Zone à risque

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Zone du territoire exposée ou qui pourrait être exposée à des aléas ou événements potentiellement dangereux (inondation, pollution, catastrophe naturelle, accident industriel) et où des enjeux humains, économiques ou environnementaux sont en présence.

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement

Economie circulaire

Mis à jour le 21/09/2020
Définition
Sens commun

Organisation d'activités économiques et sociales recourant à des modes de production, de consommation et d'échange fondés sur l'écoconception, la réparation, le réemploi et le recyclage, et visant à diminuer les ressources utilisées ainsi que les dommages causés à l'environnement.

Source
d'après services du Premier Ministre
Sens technique

Concept économique qui s'inscrit dans le cadre du développement durable et dont l'objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l'eau et des sources d'énergie. Il s'agit de déployer une nouvelle économie, circulaire, et non plus linéaire, fondée sur le principe de « refermer le cycle de vie » des produits, des services, des déchets, des matériaux, de l'eau et de l'énergie.

Source
d'après Ministère en charge de l'environnement

Gestion de crise

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Ensemble des processus d'organisation, des techniques et des moyens mis en oeuvre pour se préparer à une crise, y faire face et en atténuer les conséquences. La gestion de crise comprend l'alerte, l'intervention coordonnée des secours et l'analyse rétrospective du déroulement et des effets des deux premières phases.

Source
d'après CELF

Sécheresse météorologique

Mis à jour le 08/10/2021
Définition
Sens commun

Type de sécheresse correspondant à un déficit prononcé et prolongé de précipitations.

Source
d'après Météo France

Sécheresse du sol

Mis à jour le 08/10/2021
Définition
Sens commun

Type de sécheresse caractérisé par un déficit en eau des sols superficiels (entre 1 et 2 m de profondeur), suffisant pour altérer le bon développement de la végétation.

Source
d'après Météo France
Sens technique

La sécheresse du sol impacte directement la production agricole. Elle résulte d’un manque d’eau disponible dans le sol pour les plantes, ce qui impacte toute la production végétale, et indirectement la production animale. La sécheresse édaphique (c'est à dire du sol) est estimée à partir des termes du bilan hydrique (précipitation, évaporation et évapotranspiration) et de la Réserve Utile des sols (RU).

Source
d'après INRAe

Sécheresse hydrologique

Mis à jour le 08/10/2021
Définition
Sens commun

La sécheresse hydrologique se produit quand les réserves en eau des nappes, des cours d’eau et des lacs descendent en dessous de la moyenne et qui montrent des niveaux anormalement bas. Elle peut être la conséquence d’une sécheresse météorologique en automne et en hiver particulièrement longue et intense, mais aussi celle d’une surexploitation des ressources en eau.

Source
d'après Météo France, et Ministère chargé de l'Agriculture
Sens technique

Déficit de débit des cours d’eau, des niveaux bas des nappes ou des retenues, sur une période ou une année pendant laquelle les débits sont très inférieurs à la moyenne. Une attention est portée sur la fréquence et la durée des périodes d’assec (sans écoulement), l’intermittence des cours d’eau. La sécheresse hydrologique peut se caractériser par ses conséquences sur l’eau comme un milieu de vie et comme ressource : les écosystèmes aquatiques sont impactés par les sécheresses ; des pénuries d’eau peuvent affecter la vie économique. Les conséquences écologiques et économiques de la sécheresse hydrologique peuvent être aggravées par les rejets d’eaux usées, en raison d'une moindre dilution des flux polluants.

Source
d'après INRAe

Solutions fondées sur la nature (SfN)

Mis à jour le 21/09/2020
Définition
Sens commun

Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) sont les actions qui s’appuient sur les écosystèmes afin de relever les défis globaux comme la lutte contre les changements climatiques, la gestion des risques naturels (inondations, sécheresse, submersion marine), la santé, l’accès à l’eau, la sécurité alimentaire…

Les SfN visent à protéger, restaurer et gérer de manière durable les écosystèmes : la préservation des forêts, les rivières en bon état, la restauration et  le fonctionnement des zones humides, tout concourt à agir au plus près du terrain (actions locales pour un objectif global). Il est impératif que la société adopte une combinaison de solutions inspirées par la  nature, dérivées de la nature et fondées sur la nature : Il s'agit bien d'intérêt mutuel. La nature y gagne, et les territoires qui prennent ainsi soin des cycles naturels, du bon état des milieux ont aussi tout à y gagner.

En effet, des écosystèmes sains, résilients, fonctionnels et diversifiés fournissent de nombreux services écosystémiques et permettent donc le développement de solutions au bénéfice de nos sociétés et de la biodiversité, dans le cadre des changements globaux.

Source
d'après UICN, FNE

Risque naturel majeur

Mis à jour le 18/03/2021
Définition
Sens commun

Risque lié à un aléa d’origine naturelle dont les effets prévisibles mettent en jeu un grand nombre de personnes, des dommages importants et dépassent les capacités de réaction des instances directement concernées.

Les principaux risques naturels majeurs présents sur le territoire sont les inondations, les avalanches, les feux de forêt, les mouvements de terrain, les tempêtes et les séismes, les éruptions volcaniques (en Martinique et ailleurs dans le monde)...

 

Source
d'après Ministère en charge de l'environnement et INRS

Risque technologique majeur

Mis à jour le 18/03/2021
Définition
Sens commun

Événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les populations avoisinantes, les biens ou l’environnement. Le risque technologique majeur est un risque de nature industrielle, nucléaire, lié à la radioactivité, aux transports de matières dangereuses (par voie maritime, terrestre ou fluviale), aux exploitations minières et souterraines ou encore lié à la rupture de barrages. Il est engendré par l’activité humaine. Il pèse sur l’environnement considéré dans son acception la plus large (pollution de l’air, environnement du travail, pollution des sols…).

Source
d'après Ministère en charge de l'environnement et INRS

Perturbateur endocrinien (PE)

Mis à jour le 28/04/2021
Définition
Sens commun

Substance qui dérègle le fonctionnement hormonal des organismes vivants et cause ainsi des effets néfastes sur la santé de l'Homme ou d'êtres vivants de l’environnement.

Source
d'après Ministère en charge de l'environnement et ANSES
Sens technique

Substance chimique d’origine naturelle ou synthétique qui interfère avec le fonctionnement des systèmes endocriniens. Le dysfonctionnement peut toucher différentes fonctions telles que les fonctions reproductrices, la croissance, le développement, le comportement et la production, l’utilisation ou le stockage de l’énergie. L’exposition à de telles substances est susceptible de porter atteinte à la santé humaine et à l’environnement.

Certaines substances chimiques soupçonnées d’avoir des propriétés de perturbateurs endocriniens sont présentes dans de nombreux produits et articles d’usage quotidien d’origine industrielle ou naturelle (détergents, matières plastiques, cosmétiques, textiles, pesticides, peintures, meubles…). L’exposition  peut être aussi due à un contact indirect via l’environnement (eau, air, sol) lorsque celui-ci est lui-même contaminé par des PE, en particulier par des rejets dus aux activités humaines.

Source
d'après Ministère en charge de l'environnement et ANSES

Directive relative à l’évaluation et à la gestion des risques d’inondation

Mis à jour le 05/10/2021
Définition
Sens réglementaire

Directive n° 2007/60/CE du Parlement Européen et du Conseil du 23/10/07 relative à l’évaluation et à la gestion des risques d’inondation : La présente directive a pour objet d’établir un cadre pour l’évaluation et la gestion des risques d’inondation, qui vise à réduire les conséquences négatives pour la santé humaine, l’environnement, le patrimoine culturel et l’activité économique associées aux inondations dans la Communauté.

Source
d'après Eur-lex et Ministère chargé de l'environnement