Rechercher un terme


Affichage des termes 1 à 25 sur un total de 157

Lixiviat

Mis à jour le 04/05/2021
Définition
Sens commun

Liquide chargé bactériologiquement et chimiquement par la dégradation des déchets lors de la circulation des eaux dans les déchets, contenu dans une décharge et ou extrait.

Source
d'après Ademe
Sens technique

Tout liquide filtrant par percolation des déchets mis en décharge et s'écoulant d'une décharge ou contenu dans celle-ci (d'après la législation européenne Directive 1999/31/CE du conseil Conseil du 26 avril 1999concernant la mise en décharge des déchets).

Cette fraction liquide résiduelle est engendrée par l'action conjuguée de l'eau de pluie et de la fermentation naturelle sur le stockage des déchets. Riche en matière organique et en éléments traces, le lixiviat ne peut être rejeté directement dans le milieu naturel et doit être soigneusement collecté et traité.

Source
d'après Eur-lex et Ademe

Lixiviation

Mis à jour le 04/05/2021
Définition
Sens commun

Extraction d'un ou plusieurs éléments sous l'action d'un solvant. Par extension on appelle lixiviation toute opération consistant à soumettre une matrice (solide, pâteuse, pulvérulente, etc.) à l'action d'un solvant, en général de l'eau

Source
d'après Ademe

Déchet vert

Mis à jour le 15/09/2021
Définition
Sens technique

Matière végétale issue de la tonte de pelouses, de la taille de haies et d'arbustes, d'élagages, de débroussaillement et d'autres pratiques similaires, qui peut, ou non, être un structurant.

Source

Déchet

Mis à jour le 06/03/2019
Définition
Sens commun

Matériaux rejetés comme n'ayant pas une valeur immédiate ou laissés comme résidus d'un processus ou d'une opération.

Source
d'après dictionnaire Larousse
Sens réglementaire

Au sens de la loi du 15 juillet 1975 (article L.541-1-1 du Code de l'environnement), tout résidu issu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné, ou que son détenteur destine à l'abandon.

Source
d'après Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse

Mise en sécurité

Mis à jour le 11/03/2019
Définition
Sens commun

Action visant à éliminer ou réduire à un niveau acceptable un risque immédiat (par exemple, l'évacuation ou l'élimination des produits dangereux et des déchets présents sur le site par interdiction ou limitation d'accès au site, ou par suppression des risques d'incendie et d'explosion...).

Source
d'après BRGM

Eaux vannes

Mis à jour le 21/04/2021
Définition
Sens commun

Eaux usées domestiques issues des toilettes, générées lors de l'évacuation des fèces et des urines et qui, par conséquent, contiennent une forte concentration en matières organiques et en micro-organismes.

Source
d'après ANSES et OIEau

Physico-chimie

Mis à jour le 08/03/2019
Définition
Sens technique

Caractéristiques physiques et chimiques d'une eau. Lors de l'analyse d'un échantillon d'eau, les paramètres observés sont assez nombreux, et leur ensemble permet de rendre compte de la qualité physico-chimique de l'eau, qui conditionne le maintien de la biodiversité. Parmi les paramètres les plus étudiés, on retrouve par exemple la température, la turbidité, la concentration en matières organiques, minérales, azotées, etc.

Source
d’après Ministère chargé de l’environnement

Barrage de navigation

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Ouvrage destiné à assurer un niveau d'eau suffisant et relativement horizontal pour permettre la navigation. Il peut être fixe ou mobile.

Source
d'après VNF

Amphibien

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Animal vertébré qui a la particularité de commencer sa vie dans l'eau. A la naissance, un amphibien respire par ses branchies, comme un poisson. Devenu adulte, il est désormais doté de poumons par lesquels il peut respirer l'air librement, mais il continue d'absorber l'essentiel de l'oxygène dont il a besoin par la peau.

Source
d'après OAFS

Barrage à aiguille

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Barrage constitué d'une succession de fermettes (charpentes métalliques pliables) reliées par une passerelle et supportant chacune une partie mobile - l'aiguille - pouvant être levée ou baissée.

Source
d'après VNF

Barrage en terre

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Massif de terre construit en travers du lit d'un cours d'eau pour créer une retenue d'eau. C'est le type de barrage le plus simple et le plus ancien. Ses pentes doivent être suffisamment douce pour assurer la stabilité et la terre doit être suffisamment imperméable (par exemple, de l'argile).

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs

Barrage hydroélectrique

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Ouvrage construit sur un cours d'eau et destiné à créer une retenue d'eau pour assurer une production constante d'électricité. L'eau accumulée dans le réservoir est acheminée par des conduites à l'usine de production électrique.

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs

Barrage poids

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Barrage plutôt ancien, constitué d'un bloc de matériau solide (béton ou maçonnerie) suffisamment lourd pour résister à la pression exercé par l'eau.

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs

Barrage réservoir

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Ouvrage permettant le stockage d'eau pour le soutien d'étiage ou l'alimentation des canaux.

Source
d'après VNF

Barrage souterrain

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Ouvrage de rétention des eaux dans le sous-sol.

Source
d'après OIEau

Barrage voute

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Barrage de conception complexe, fin, résistant à la pression de l'eau en s'arc-boutant sur les flancs rocheux d'une vallée. Les barrages voute sont particulièrement adaptés aux vallées étroites.

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs

Coupure de méandre

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Événement qui se produit lorsque deux coudes d'un méandre se rejoignent. Un bras mort se forme alors et le cours de la rivière s'en trouve modifié.

Source
d'après OIEau

Déblai

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Action d'enlever des terres ou des décombres pour niveler ou abaisser le sol.

Source
d'après Centre national de ressources textuelles et lexicales

Delta

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Type d'embouchure fluviale caractérisé par un fort alluvionnement à une altitude très proche de celle de la surface de l'eau et formant à l'état naturel une plaine marécageuse.

Source
d'après Ifremer

Dérivation de cours d'eau

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Modification artificielle, temporaire ou définitive, du tracé d'un cours d'eau, dérivant totalement ou partiellement le montante concept" typeof="skos:concept" class="linked" property="skos:label" xmlns:skos="http://www.w3.org/2004/02/skos/core#">flux d'eau.

Source
d'après AFB et SNCF Réseau

Elagage

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Action consistant à enlever de façon sélective des branches sur un arbre afin d'orienter ou de limiter son développement.

Source
d'après OIEau

Envasement

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Dépôt de fins sédiments, constitués de particules de roches et de limon ou d'argile. L'envasement est une forme de sédimentation avec de la vase. Les cours d'eau transportent quelques millions de mètres cubes de sédiments chaque année. Leur dépôt provoque l'envasement de ces cours d'eau, des canaux, et des

Source
d'après AFB et INRA

Erosion du sol

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Amincissement de la couche arable d'un champ sous l'effet des forces érosives naturelles de l'eau et du vent, ou sous l'effet des activités agricoles, comme le travail du sol. L'érosion du sol abaisse la productivité de la terre et contribue à la pollution des cours d'eau, des terres humides et des lacs adjacents.

Source
d'après Ministère chargé de l'Agriculture de l'Ontario

Hydraulique fluviale

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Branche de l'hydraulique ayant pour objet l'étude de l'écoulement des crues et la protection contre les inondations. Elle intervient dans l'étude des canaux de navigation, le calibrage des rivières pour la protection des berges, le maintien d'un chenal navigable ainsi que l'aménagement et la construction d'ouvrages hydraulique, comme les digues, les seuils.

Source
d'après Encyclopaedia universalis