Rechercher un terme


Affichage des termes 1 à 25 sur un total de 445

Service public d'eau et d'assainissement (SPEA)

Mis à jour le 15/03/2019
Définition
Sens technique

Service public de la responsabilité des communes qui a pour mission d'acheminer l'eau potable jusqu'au robinet du consommateur puis de collecter et de traiter les eaux usées et les eaux pluviales avant leur retour au milieu naturel. Les 30 000 services publics d'eau et d'assainissement français sont également en charge des relations avec le consommateur : informations, gestion des demandes, facturation... Le service « eau potable » comprend le prélèvement d'eau dans le milieu naturel, sa potabilisation et sa distribution.

Service public de la responsabilité des communes qui a pour mission d…

Source
d'après Ministère en charge de l'environnement, Ministère en charge de la santé et AFB

Prélèvement d'eau

Mis à jour le 15/03/2019
Définition
Sens commun

Extraction d'eau d'une source souterraine ou de surface, de manière permanente ou temporaire, et transportée à son lieu d'usage. Les prélèvements d'eau regroupent l'ensemble des prélèvements liés aux activités générées par l'agriculture, l'industrie (y compris de l'énergie), l'alimentation en eau potable, ou autre (source d'eau minérale autorisée, production de neige artificielle, etc.).

Source
d'après AFB, OIEau, SOeS et OCDE

Barrage de navigation

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Ouvrage destiné à assurer un niveau d'eau suffisant et relativement horizontal pour permettre la navigation. Il peut être fixe ou mobile.

Source
d'après VNF

Aire d'alimentation de captage (AAC)

Mis à jour le 04/11/2019
Définition
Sens commun

Ensemble des surfaces contribuant à l'alimentation du captage ou, autrement dit, ensemble des surfaces où toute goutte d'eau tombée au sol est susceptible de parvenir jusqu'au captage, quel que soit le mode de transfert mis en jeu.

Source
d'après Brgm

Annonce de crue

Mis à jour le 08/04/2020
Définition
Sens commun

Avertissement diffusé à l'avance par les services de prévision des crues départementaux. En cas d'alerte pluviométrique ou hydrologique, une annonce de crue est en effet adressée au Préfet, qui met alors en alerte les maires des bassins versants concernés.

Source
d'après OFB
Sens technique

Avertissement diffusé à l'avance par un service spécial de l'État (service de prévision des crues : SPC). En cas d'alerte pluviométrique ou hydrologique (déclenchement sur dépassement de seuils), le service de prévision des crues propose au Préfet la mise en alerte des maires des bassins versants concernés. Au fur et à mesure d'une crue à débordement grave, le service d'annonce des crues diffuse, à l'intention des préfets et des maires, des bulletins de situation hydrologique et d'information sur l'évolution des hauteurs d'eau. En 1994, 54 services d'annonce des crues surveillent en France 16.000 km de cours d'eau à l'aide de réseaux de…

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement et OFB

Autorisation de rejet

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Acte administratif décidé par la collectivité propriétaire d'un ouvrage d'assainissement, visant à autoriser un rejet d'eau exceptionnel. Cette autorisation est obligatoire pour tout raccordement d'un effluent industriel sur un réseau d'assainissement collectif. Elle fixe obligatoirement les caractéristiques que doivent respecter les effluents, la durée d'autorisation et les modalités de surveillance.

Source
d'après Agence de l'eau Adour-Garonne

Barrage à aiguille

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Barrage constitué d'une succession de fermettes (charpentes métalliques pliables) reliées par une passerelle et supportant chacune une partie mobile - l'aiguille - pouvant être levée ou baissée.

Source
d'après VNF

Barrage en terre

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Massif de terre construit en travers du lit d'un cours d'eau pour créer une retenue d'eau. C'est le type de barrage le plus simple et le plus ancien. Ses pentes doivent être suffisamment douce pour assurer la stabilité et la terre doit être suffisamment imperméable (par exemple, de l'argile).

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs

Barrage hydroélectrique

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Ouvrage construit sur un cours d'eau et destiné à créer une retenue d'eau pour assurer une production constante d'électricité. L'eau accumulée dans le réservoir est acheminée par des conduites à l'usine de production électrique.

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs

Barrage poids

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Barrage plutôt ancien, constitué d'un bloc de matériau solide (béton ou maçonnerie) suffisamment lourd pour résister à la pression exercé par l'eau.

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs

Barrage réservoir

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Ouvrage permettant le stockage d'eau pour le soutien d'étiage ou l'alimentation des canaux.

Source
d'après VNF

Barrage souterrain

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Ouvrage de rétention des eaux dans le sous-sol.

Source
d'après OIEau

Barrage voute

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Barrage de conception complexe, fin, résistant à la pression de l'eau en s'arc-boutant sur les flancs rocheux d'une vallée. Les barrages voute sont particulièrement adaptés aux vallées étroites.

Source
d'après Comité français des barrages et réservoirs

Bassin de pollution

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Bassin d'orage destiné à retenir la pollution des premières eaux lors d'épisodes de fortes pluies.

Source
d'après FNDAE

Bassin de retenue

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Bassin d'orage permettant le stockage temporaire des eaux de ruissellement afin de protéger les habitations et infrastructures lors d'épisodes de fortes pluies.

Source
d'après SIARE

Bilan hydrique

Mis à jour le 13/04/2021
Définition
Sens technique

Relation entre les flux d'eau entrants (par exemple, des précipitations, des ruissellements, des remontées capillaires) et sortants (par exemple par transpiration ou évaporation) d'un système considéré sur un intervalle de temps donné, qui donne la variation du stock d'eau. Le bilan hydrique permet de connaitre l'état de la réserve en eau du sol, potentiellement utilisable pour différents usages …

Source
d'après INRAe et Chambre régionale d'agriculture Nouvelle-Aquitaine

Bilan hydrologique

Mis à jour le 13/04/2021
Définition
Sens technique

Bilan d'évolution des ressources en eau (les débits des cours d'eau, le niveau de nappes, les pluies efficaces) d'un territoire (par exemple un bassin versant) basé sur des différentes formes de transfert de la lame d'eau tombée soit par évapotranspiration, écoulement, infiltration et alimentation des nappes souterraines.

C'est l'aspect comptable du terme bilan qui prévaut en hydrologie, que ce soit au niveau des bilans hydriques ou hydrologiques , deux termes qui sont trop souvent confondus. Le bilan hydrologique se situe à l'échelle du bassin versant (quelle que soit sa taille), considéré comme un système fermé, dont on peut résoudre l'équation de base :

P = Q + ETR + DR

Equation valable à n'importe quel intervalle de temps, mais qui n'a d'intérêt qu'utilisée dans un intervalle ayant une signification hydrologique (année hydrologique  ; épisode de crue ; saison hydrologique...).

P désignant la hauteur d'eau précipitée sur le bassin versant, Q la lame d'eau écoulée par le réseau hydrographique, ETR la tranche d'eau retournée à l'atmosphère par évapotranspiration et DR les…

Source
d'après OFB et Comité national français des Sciences Hydrologiques

Boue activée

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Biomasse de microorganismes destinée à épurer les eaux usées de leurs polluants (essentiellement les matières organiques). Les microorganismes sont libres, en suspension dans les eaux usées contenues dans un bassin d'aération et se nourrissent des matières polluantes. La séparation des boues activées et de l'eau se fait ensuite dans un clarificateur : une partie des boues est réinjectée dans les bassins d'aération tandis que l'autre (correspondant à l'augmentation du stock) est évacuée.

Source
d'après FNDAE

Boue digérée

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Boue issue d'une étape de stabilisation biologique, c'est-à-dire de dégradation de la matière organique contenue dans les déchets, par voie anaérobie (sans présence de dioxygène) dans un digesteur.

Source
d'après OIEau

Boue fraîche

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Boue d'épuration issue de traitement par décantation.

Source
d'après CD2E

Boue hydroxyde

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Sédiment issu du traitement physico-chimique des eaux usées industrielles. Les boues hydroxydes, générées par les opérations de traitement de surface des pièces métalliques, sont considérées dangereuses.

Source
d'après ORDIMIP

Boue primaire

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens technique

Boue riches en matière minérale provenant du traitement de décantation simple des eaux usées.

Source
d'après OIEau

Centrale hydroélectrique

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Installation qui utilise la force de l'eau pour produire de l'énergie.

Source
d'après OIEau
Sens technique

Installation hydroélectrique transformant l'énergie hydraulique en énergie électrique, dont la puissance varie généralement de quelques kW à 4500 kW.

Source
d'après IFREMER