Rechercher un terme


Affichage des termes 1 à 22 sur un total de 22

Transport fluvial

Mis à jour le 27/03/2019
Définition
Sens commun

Mode de transport de marchandises ou d'hommes qui utilise les réseaux national et international des voies navigables.

Source
d'après CNBA

Transport maritime

Mis à jour le 27/03/2019
Définition
Sens commun

Transport de marchandises ou d'hommes à travers les mers et océans via différents moyens de navigation (bateaux).

Source
d'après OIEau

Eau de ballast

Mis à jour le 27/03/2019
Définition
Sens commun

Eau contenue dans de grands réservoirs qui permettent de corriger l'assiette du bateau et l'équilibrer. Les eaux de ballast posent problème lors de la vidange (déballastage), car des espèces vivant dans une partie du monde sont rejetées dans une autre zone, créant ainsi des perturbations écologiques. Avec la croissance des échanges internationaux, et tout particulièrement celle du transport maritime transocéanique, des problèmes apparaissent du fait de cet apport d'organismes vivants étrangers à l'environnement local. Désormais, des systèmes de traitement biologique et chimiques doivent traiter ces volumes d'eau, afin de limiter l'échange d'espèces invasives.

Source
d'après ASTEE

Méthode des coûts de transport

Mis à jour le 27/03/2019
Définition
Sens technique

Méthode consistant à estimer le droit d'entrée maximal que les visiteurs d'un site seraient prêts à payer pour continuer à visiter ce site. Elle repose sur l'idée que les dépenses de transport engagées par les individus pour se rendre dans un site constituent leur consentement à payer pour visiter ce site. Le coût de déplacement est une mesure de l'unité de visite.

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement et OIEau

Utilisation de l'eau

Mis à jour le 06/03/2019
Définition
Sens commun

Ensemble des services et activités ayant une influence significative sur l'état des eaux. Les services liés à l'utilisation de l'eau sont des utilisations de l'eau caractérisées par l'existence d'ouvrages de prélèvement, de stockage, de traitement ou de rejet.

Source

Usage de l'eau

Mis à jour le 06/03/2019
Définition
Sens commun

Action d'utilisation de l'eau par l'homme (usages eau potable, industriel, agricole, loisirs, culturel,...).

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement et AFB

Canal

Mis à jour le 07/03/2019
Définition
Sens commun

Ouvrage hydraulique alimenté par prélèvement d'eau des cours d'eau ou plans d'eau et principalement destiné à la navigation, le drainage, l'irrigation ou la régulation des débits.

Source
d'après AFB

Port

Mis à jour le 12/01/2021
Définition
Sens commun

Lieu où les navires peuvent s'approcher de la côte et accoster pour y décharger leurs produits et/ou leurs passagers. Il existe des ports naturels, mais dans la majorité des cas le site d'un port a été aménagé.

Source
d'après Ifremer
Sens technique

Abri naturel ou artificiel pour les navires, muni des ouvrages et installations nécessaires à l'embarquement et au débarquement des passagers ou des marchandises, et le cas échéant de bien d'autres installations associées au trafic maritime (stockage, entretien, réparations, etc.)

Source
d'après OFB, Groupe de pilotage du langage commun pour le SI du milieu marin, et Organisation hydrographique international

Amphibien

Mis à jour le 26/03/2019
Définition
Sens commun

Animal vertébré qui a la particularité de commencer sa vie dans l'eau. A la naissance, un amphibien respire par ses branchies, comme un poisson. Devenu adulte, il est désormais doté de poumons par lesquels il peut respirer l'air librement, mais il continue d'absorber l'essentiel de l'oxygène dont il a besoin par la peau.

Source
d'après OAFS

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE)

Mis à jour le 08/03/2019
Définition
Sens technique

Document cadre élaboré dans chaque région métropolitaine, par le Conseil régional et le préfet de région, en association avec les acteurs locaux concernés, déclinant localement la TVB. Le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) a pour objectif d'identifier les réservoirs de biodiversité et les corridors écologiques qui les relient. Il comprend un plan d'actions permettant de préserver et de remettre en bon état les continuités écologiques identifiées tout en prenant en compte les enjeux d'aménagement du…

Source
d’après OIEau

Insecte aquatique

Mis à jour le 08/03/2019
Définition
Sens commun

Animal invertébré articulé qui a la particularité de respirer par des trachées. Certains insectes sont devenus aquatiques (ils représentent 3 % des insectes) mais ont conservé cette respiration aérienne.

Source
d'après INRA

Mammifère aquatique

Mis à jour le 08/03/2019
Définition
Sens commun

Ensemble d'animaux vertébrés aquatiques qui ont la particularité d'être vivipares : la femelle laisse grossir dans son ventre le ou les petits qui en sortiront vivants. Les différents mammifères marins qui peuplent les océans (les cétacés), ainsi que diverses espèces d'eau douce, comme la loutre européenne, sont des mammifères aquatiques. Leur mode de fonctionnement dépend de l'écosystème aquatique dans lequel ils évoluent.

Source
d’après Agence de l'eau Loire-Bretagne

Fragmentation des cours d'eau

Mis à jour le 10/10/2019
Définition
Sens technique

Morcellement d'un cours d'eau en plusieurs fragments, dû à des obstacles naturels ou artificiels (tels que des barrages, des seuils, des digues, etc.), qui peut entraîner une rupture de la continuité écologique et empêcher la libre circulation des espèces ou le bon déroulement du transport des sédiments.

Source
d’après AFB et OIEau

Arasement d’ouvrage

Mis à jour le 27/07/2020
Définition
Sens commun

Action de démanteler et détruire un obstacle à la continuité écologique (biologique et sédimentaire) d’un cours d’eau. Par exemple un seuil ou un barrage, édifié sur les cours d’eau.

Source
d'après Jura Natura Services

Biocénose

Mis à jour le 08/03/2019
Définition
Sens technique

Ensemble des organismes vivants (animaux et végétaux dont microorganismes) qui occupent un écosystème donné. Ce groupement d'êtres vivants est caractérisé par une composition spécifique déterminée et par l'existence de phénomènes d'interdépendance. Il occupe un espace que l'on appelle biotope et constitue avec lui l'écosystème. Une biocénose se modifie au cours du temps (phase pionnière, phase intermédiaire et phase d'équilibre).

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement et AFB

Poisson migrateur

Mis à jour le 17/04/2019
Définition
Sens commun

Poisson qui se déplace périodiquement entre sa zone de reproduction et ses zones de développement. Certaines espèces vivent alternativement en eau douce et en eau de mer (poisson amphihalin), on les appelle « grands migrateurs ».

Source
d'après Ministère chargé de l'environnement et AFB

Alose

Mis à jour le 08/03/2019
Définition
Sens technique

Espèce piscicole appartenant à la famille des Clupéidés (comme la sardine et le hareng). Les aloses font partie des espèces anadromes (c'est-à-dire qui remontent les cours d'eau pour se reproduire dans la partie moyenne des fleuves). En tant que telles, leurs populations ont payé un lourd tribut aux aménagements des cours d'eau (barrages sans dispositifs de franchissement, extraction de graviers modifiant les frayères...). Leur niveau de présence constitue donc un bon indicateur de l'état d'aménagement d'une rivière. Deux espèces d'aloses sont présentes dans les eaux françaises : la grande alose (Alosa alosa), l'alose feinte (Alosa fallax).

Source
d'après Ifremer

Continuité écologique

Mis à jour le 08/03/2019
Définition
Sens commun

Libre circulation des espèces et le bon déroulement du transport des sédiments tout au long d'un cours d'eau.

Source
d’après Agence de l’eau Loire-Bretagne et OIEau
Sens technique

Libre circulation des organismes vivants et leur accès aux zones indispensables à leur reproduction, leur croissance, leur alimentation ou leur abri, le bon déroulement du transport naturel des sédiments ainsi que le bon fonctionnement des réservoirs biologiques (connexions, notamment latérales, et conditions hydrologiques favorables).

Source
d'après AFB
Sens réglementaire

D'après le Code de l'environnement, "la continuité écologique des cours d'eau se définit par la libre circulation des espèces biologiques et par le bon déroulement du transport naturel des sédiments".

Source
d’après Ministère chargé de l’environnement